APPROCHE UNICISTE DE L'HOMÉOPATHIE.

Il y a souvent une confusion entre l’homœopathie et de nombreux autres systèmes thérapeutiques utilisant des remèdes dynamisés. Les règles de l’homœopathie ont pourtant été définies clairement par le Dr Samuel Hahnemann (1755-1843), dans ses ouvrages fondamentaux : « L’Organon de l’art de guérir » et « Les Maladies Chroniques ».

Cette homœopathie appelée également « uniciste » (un seul remède à la fois) est un système scientifique rigoureux basé sur des expérimentations. L’application de ces principes n’est pas toujours facile mais permet d’obtenir des résultats thérapeutiques inégalés par toute autre méthode. 


L’homœopathie est présente en Belgique depuis plus de 170 ans et il y a toujours eu un centre d’enseignement à Bruxelles. L’Ecole Belge d’Homœopathie créée en 1953 est une émanation de la Société Royale Belge d’Homœopathie qui est née, quant à elle, en 1872et c’est l’homœopathie uniciste hahnemanienne qui y est enseignée. 

L’École Belge est en outre membre de la Faculté Belge de Médecine Homœopathique, seul organisme accrédité pour délivrer le diplôme national. La plupart des enseignants sont membres actifs de la Société Royale Belge d’Homœopathie.


PHILOSOPHIE DE L'ART DE VIVRE.

Le message de Hahnemann dépasse de loin le cadre d’une simple thérapeutique et lance des pistes de réflexion sur des problèmes aussi fondamentaux que sont la compréhension de la vie, la mort et la maladie. De l’art de guérir, Hahnemann nous emmène dans l’art de vivre et nous parle entre autre des fausses maladies chroniques et des obstacles à la guérison (Organon §§ 77, 78).

C’est la raison pour laquelle les homoeopathes se sont toujours intéressés de très près à la qualité de vie et au respect des règles de vie universelles. Ce respect de la vie et des lois biologiques n’a jamais été aussi bafoué que maintenant, faisant de Hahnemann un visionnaire et de l’homœopathie une médecine de l’avenir !

Modifié le: dimanche 12 juin 2016, 15:50